Burundi : tensions entre Sindumuja et Imbonerakure à Berlin

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
thumbs
Voir aussi
Articles sur Wikipédia
Localisation du Burundi
Localisation du Burundi


Logo du Centre pour le Dialogue Humanitaire.

4 novembre 2016. – Un évènement intitulé "Forum Citoyen des Jeunes" et organisé actuellement à Berlin par l'ONG du Centre pour le Dialogue Humanitaire (Centre for Humanitarian Dialogue en anglais) à donné lieu à des tensions entre divers groupes de jeunes invités et dont les réseaux sociaux ont été les principaux relais. En effet, deux groupes différents, les Sindumuja et les Imbonerakure, étaient représentés à Berlin.

Les Imbonerakure, mouvement de la jeunesse du CNDD-FDD ou milice du pouvoir ?

Sans doute un peu des deux si l'on n'en croit les rapports réguliers d'organisation comme Human Rights Watch ou encore les propos de Zeid Ra'ad Zeid Al-Hussein, Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, dès 2015. Toujours est-il que le mouvement Imbonerakure est fréquemment soupçonné de participer, conjointement ou non avec les services de renseignements (SNR), à des arrestations arbitraires, des passages à tabac, voire à des séances de torture et des assassinats d'opposants.

Les Sindumuja, plus qu'un hashtag ?

Contrairement au Imbonerakure qui ont une existence officielle et identifiée, Sindumuja est un mouvement informel qui catalyse surtout des opposants à l'exercice du troisième mandat de Pierre Nkurunziza et donc pas extension au coup de force constitutionnel de 2015. Le terme trouverait son origine dans une homélie de mars 2015 de Monseigneur Simon Ntamwana, archevêque de Gitega depuis 1997. « Sindumuja » signifie « je ne suis pas esclave » et constituait le point d'orgue d'un discours pour le moins critique envers l'initiative présidentielle.

La présence de Willy Nyamitwe

Que les Imbonerakure sont perçus par les Sindumuja comme le bras armé de la répression qui secoue le Burundi va sans dire. Mais c'est véritablement la présence de Willy Nyamitwe, spin doctor de Pierre Nkurunziza, considéré comme à la fois très influent et partie prenante du premier cercle, qui a déclenché une vive réaction des Sindumuja. En effet, sa prise de parole lors du Forum Citoyen des Jeunes a provoqué la sortie immédiate des Sindumuja du lieu de la réunion. L'un des Sindumuja présent à Berlin précise que « Le boycott de la rencontre vise à protester contre la tenue d’un quelconque dialogue. »

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 4 novembre 2016

Jour suivant avant