Burundi : l'organisation Human Rights Watch dénonce les lynchages

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation du Burundi
Logo d'Human Rights Watch

29 mars 2010. – Au moins 75 malfaiteurs présumés ont été lynchés par des foules en colère en 2009, au Burundi, rapporte l'OING[1] de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW).

« Ces justiciers de la rue agissent en toute impunité et parfois même sous le regard complice des autorités », estime l'organisation, qui s'en dit préoccupée. « Dans la plupart des cas, il n'y a pas d'enquête, il n'y a pas de poursuite pour les responsables de ces lynchages », a affirmé Nela Coshal, d'Human Rights Watch au Burundi.

Réagissant aux inquiétudes d'HRW, Béatrice Ndayishimiye, ministre burundaise en charge du droit de la personne humaine et du genre, reconnaît l'existence de problèmes, mais assure que les autorités font de leur mieux pour les résoudre. « Ces faits n'ont pas été portés à la connaissance du ministère en charge du droit de la personne humaine et du genre », a-t-elle déclaré.

Notes

Sources