Brésil : le Haut-commissariat de l'ONU aux droits de l'homme critique les retards pris pour l'adoption des accords internationaux

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

12 novembre 2009. – La Haut Commissaire des Nations Unies (ONU) pour Déclaration sur les droits de l'homme, Navanethem Pillay, a constaté aujourd'hui le retard du Congrès à adopter des lois dans ce domaine. Il prétend avoir pris connaissance des textes qui traitent, par exemple, de l'Amazonie et des peuples autochtones ainsi que des projets en cours depuis plus de dix ans.

« Je suis ici pour offrir le soutien de tout mon bureau », a-t-elle déclaré en visitant la commission des droits de l'homme du Sénat. Elle a souligné la nécessité de trouver un moyen d'aider l'approbation des projets par les parlementaires. Elle a affirmé, en outre, que le pays a adhéré à plusieurs traités internationaux et les droits de l'homme dont il a l'obligation de respecter.

En outre, Pillay a relevé des niveaux inacceptables de violence à l'encontre de la population noire dans le pays. La représentante a assuré que l'ONU veut collaborer plus étroitement avec Congrès brésilien et ainsi que partager certaines des meilleures pratiques développées dans le domaine des droits de l'homme dans d'autres pays en Amérique du Sud.

Lors de la réunion, le sénateur Joseph Neri (P-SOL-PA) a demandé l'appui de la Haut Commissaire à se manifester contre l'extradition vers l'Italie de l'ancien activiste politique et écrivain Cesare Battisti. « Nous allons convaincre le président de ne pas livrer Battisti » confie-t-il à la presse.

Pillay a répondu qu'elle a besoin d'accéder aux documents de cette affaire et de prendre connaissance des arguments des avocats des avocats de l'Italien pour examiner les questions touchant le domaine des droits de l'homme.

La Cour suprême[1], saisie de l'affaire Battisti, a suspendu sa décision en septembre à la suite d'une demande du ministre Marco Aurélio Mello. Batistta est actuellement en détention depuis mars 2007, dans le pénitencier fédéral du district de Papuda. En mai dernier, le Gouvernement italien a demandé l'extradition de son ressortissant.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse Agência Brasil, publiée sous la licence Creative Commons Attribution 2.5 Flag of Brazil.svg, intitulée
«  Comissária da ONU critica demora do Congresso em aprovar projetos na área de direitos humanos » datée du 12 novembre 2009.
Notes

Sources


  • Page Brésil de Wikinews Page « Brésil » de Wikinews. L'actualité brésilienne dans le monde.