Barack Obama : le G20 contribuera à assainir le secteur financier

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

15 septembre 2009. – La réforme du secteur financier, qui a pour but d'assurer sa transparence et sa fiabilité, doit être l'oeuvre concertée de tous les pays pour éviter de nouvelles crises globales, a déclaré Barack Obama à New York.

« En reformant notre propre législation nous essayerons de persuader les autres Etats de suivre notre exemple », a insisté le président.

Les défauts dans la législation d'un seul pays provoquent un effet domino dans le monde, a reconnu M. Obama.

Le monde doit se doter de normes uniques régissant le système financier et les réserves bancaires pour minimiser les risques, a-t-il poursuivi.

Barack Obama a l'intention d'aborder ce sujet lors du sommet de G20 qui aura lieu à Pittsburgh fin septembre.

Le président a qualifié le sommet du G20 d'« instrument efficace de coordination de la politique économique des pays les plus développés ».

« Ce forum jouera un rôle important dans l'avenir », a-t-il souligné.

Ces déclarations ont été faites à la veille de l'anniversaire de la crise financière. Le 15 septembre 2008 a vu la faillite de Lehman Brothers, qui a provoqué l'effondrement du marché américain et, par la suite, la récession mondiale.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Le G20 contribuera à assainir le secteur financier (Obama) » datée du 15 septembre 2009.

Voir aussi

Sources