Au moins 63 morts dans des attentats-suicides en Irak

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


19 février 2007. – Des bombes suicides et des voitures piégées ont tué au moins 63 personnes en une heure près des marchés de la zone appelée « New Baghdad » et dans Sadr City.

Véhicule américain sur une place de marché irakienne.

Les deux voitures piégées ont été faites exploser près de marchés et d'arrêts de bus dans al-Jadida à 15 heures heure local. Une autre a explosé près d'un point de contrôle. au moins 134 personnes ont été blessées dans cette attaque.

Une communication de l'armée américaine en Irak indique que les soldats ont aidé 327 familles déplacées à cause des bombes dans des endroit sûrs. Lors d'une fouille dans un immeuble, les forces armées ont découvert trois pistolets, deux AK-47, huit femmes et au moins 23 enfants.

Le major-général Joseph F. Fil a indiqué qu'il croit que les rebelles « les surveillent attentivement » pour déterminer leurs prochains mouvements.

Sources