Allemagne : Lufthansa et Germanwings en grève à partir de lundi

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Un airbus A300 de Lufthansa
Un airbus A319 de Germanwings

18 février 2010. – Les avions de la compagnie aérienne allemande Lufthansa et de sa petite sœur Germanwings risquent de rester au sol à partir de lundi si Lufthansa n'obtient pas rapidement un accord avec la direction. En effet, 94 % des membres de l'association des pilotes professionnels et ingénieurs de vol allemande (VC[1]) ont voté le recours à la grève, car les négociations entamées par les syndicats ont échoué. La grève doit commencer dans trois jours, et 4 000 pilotes de Lufthansa, Germanwings et Lufthansa Cargo devraient y participer. Cela pourrait causer une détérioration massive du trafic aérien.

Au cours des négociations, le syndicat avait déjà renoncé à sa première revendication, à savoir une augmentation des salaires de 6,4 % si l'employeur offrait en contrepartie une garantie de la sécurité de l'emploi. Mais le syndicat reproche à la direction de Lufthansa de prévoir aussi, à travers les compagnies aériennes low-cost, d'économiser les pilotes de Lufthansa sur l'utilisation traditionnelle des vols plus coûteux.

Lufthansa a violemment critiqué la conduite des négociations de la part des syndicats. Ces derniers réclament une garantie d'emplois, mais ces exigences sont globalement trop ambitieuses et inacceptables pour la compagnie.

L'entreprise Lufthansa a par ailleurs indiqué qu'elle a préparé des plans d'urgence et les voyageurs sont mêmes appelés à prendre le train. Néanmoins, la grève va probablement être difficile à supporter pour l'entreprise. Selon un porte-parole du syndicat cité par le quotidien Rheinische Post, le mouvement pourrait avoir la même ampleur que la grève des pilotes de 2001. Ce mouvement, qui dura plus de trois jours, avait coûté 75 millions d'euros à Lufthansa. Des centaines de vols avaient dû être annulés. La VC étant bien organisée, elle devrait probablement atteindre un niveau élevé de participation à la grève. Les analystes estiment que la grève pourrait coûter à Lufthansa jusqu'à dix millions d'euros par jour.

Notes

Sources



  • Page Allemagne de Wikinews Page « Allemagne » de Wikinews. L'actualité allemande dans le monde.