Algérie : 14 morts dans un attentat à la bombe

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

6 septembre 2007. – Un attentat-suicide à la bombe en Algérie a fait 14 morts et plusieurs blessés dans le village de Batna, à 450 km à l'est d'Alger, la capitale du pays, peu avant la visite du Président Abdelaziz Bouteflika.
« Un suspect dans la foule a tenté de passer le cordon de sécurité. Les forces de securités l'ont repéré et la personne s'est mise à courir. Immédiatement après, l'explosion s'est produite », a indiqué Noureddine Yazid Zerhouni, Ministre de l'Intérieur.
Selon les témoignages rapportés, la bombe était dirigé contre la foule qui attendait le Président Bouteflika; cependant, l'explosion a eu lieu prématurément, avant son arrivée.
Le Président a accusé les islamistes de cette attentat et les a qualifiés de criminels. De plus, il les a accusés également de vouloir saboter la paix qu'a établie sa politique de réconciliation nationale après 15 ans d'affrontements entre l'armée et les groupes fondamentalistes voulant établir un état islamiste.
« Ces personnes agissent pour des intérêts de capitales étrangères et de dirigeants étrangers », a-t-il déclaré. « Les actes terroristes n'ont absolument rien en commun avec les valeurs nobles de l'Islam ».
Le Président a de plus visité les blessés dans un hôpital. Le Ministre de l'Intérieur a annoncé un bilan de 14 morts et de 60 blessés.
Bien que la politique du Président algérien vise la paix, un groupe d'individus se revendiquant d'Al-Qaida continue à affronter les autorités dans la région orientale de Kabylie.

Sources



  • Page Algérie de Wikinews Page « Algérie » de Wikinews. L'actualité algérienne dans le monde.