Al-Qaida menace le prince Harry de mort en Irak

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le cadet de Galles (au fond) et sa compagnie inspectés par le Chef de la Défense.

6 mars 2007. – Selon un article publié dans le journal britannique à scandales The Sun, des membres d'Al-Qaida ont publié sur Internet une menace sérieuse promettant que le prince Henry de Galles (plus connu sous le nom de Harry) serait soit tué soit kidnappé lorsqu'il serait envoyé en Irak en mai de cette année pour sa première mission dans les forces armées britanniques.

Un site internet islamiste extrémiste montre des messages postés depuis que le déploiement du prince, âgé de 22 ans, a été rendu public, début février. Ces messages disent « le prince Harry sera envoyé en Irak pour y être tué par les Musulmans » ,« Puisse Allah lui donner ce qu'il mérite - comme ses compagnons croisés », ou encore « Il doit être attendu pour sa mort ».

De plus, The Sun indique qu'Harry et son unité de 12 soldats seront entrainés cette semaine pour faire face à des situations de prise d'otages. Il aura aussi un groupe de SAS[1] dévolu à sa protection.

Le prince a demandé à son régiment, les Blues and Royals, de le traiter comme n'importe quel soldat, royauté ou pas. Commentant la menace, un représentant du régiment a indiqué : « Officiellement, Harry est traité comme n'importe quel soldat mais en réalité, chacun sait combien les rebelles sont désespérés pour essayer de le capturer. »

Notes

Sources