Aide financière du FMI pour les pays les plus pauvres

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

États membres du Fonds monétaire international.

Les cinq dernier articles
Interprojet

30 juillet 2009. – Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé une série de mesures visant à lever des fonds parmi ses membres et de les transmettre, au moyen de prêts, aux pays pauvres. Ceci se justifice dans l'optique afin de fournir une aide financière pendant la crise mondiale actuelle. C'est ce qu'il résulte d'un rapport publié hier par le Conseil d'administration du Fonds.

Dans sa note, le directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn, a notamment déclaré que l'institution financière peut octroyer des emprunts jusqu'à 17 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années, en faveur des pays les plus pauvres en Afrique sub-saharienne et dans d'autres parties du monde. Ces ressources, de l'ordre de 8 milliards de dollars seront versées jusqu'en mai 2011.

Selon M. Strauss-Kahn, « Il s'agit d'un renforcement sans précédent de l'aide accordée par le FMI aux pays pauvres. ». Il a précisé que la mesure est une réponse à la crise économique mondiale, laquelle a été un « coup dur » pour tout le monde, en particulier pour les pays les plus défavorisés.

Il a notamment ajouté que le FMI a plus que doublé les ressources d'aide financière pour les pays en question. Ces nouvelles ressources octroyer sans imposer des objectifs de politique monétaire et d'inflation aussi stricte que par le passé, devraient contribuer à prévenir des millions de personnes de retour en situation de pauvreté.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse Agência Brasil, publiée sous la licence Creative Commons Attribution 2.5 Flag of Brazil.svg, intitulée
«  FMI amplia apoio financeiro a países pobres » datée du 29 juillet 2009.


Sources