Afrique du Sud : décès de Nelson Mandela

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Buste de Nelson Mandela par David Cregeen.

5 décembre 2013. – L'ancien président et héros de la lutte contre l'apartheid, Nelson Mandela, est mort, a annoncé ce soir le président sud-africain Jacob Zuma. Débutant son allocution par ces mots « Notre bien aimé Nelson Mandela, le fondateur de notre nation démocratique, est parti », il a précisé qu'il était mort « paisiblement » dans sa maison, entouré des siens, à l'âge de 95 ans. Jacob Zuma a également annoncé l'organisation de funérailles nationales. Les gens se rassemblent dans la rue et devant la maison de Nelson Mandela afin de lui rendre hommage en chantant.

Réactions[modifier | modifier le wikicode]

Nelson Mandela à Philadelphie en 1993.

De nombreuses réactions de la part des dirigeants du monde sont parvenues dans la soirée dont notamment David Cameron qui a salué le « héros de notre temps », Barack Obama qui a évoqué un « homme courageux, profondément bon » alors que Ban Ki-moon a parlé de Mandela comme « une source d'inspiration pour le monde ». Laurent Fabius a salué l'homme que Nelson Mandela était. François Hollande lui rendra hommage dans un discours vendredi 6 décembre. La Fondation Nelson Mandela annonce sur Twitter, « La mort est inévitable. Quand un homme a fait ce qu’il considérait être son devoir envers son peuple et son pays, il peut reposer en paix ».

  • George W. Bush : « Le président Mandela était l'une des grandes forces pour la liberté et de l'égalité de notre époque ».
  • Pape François : « Je salue l'engagement constant montré par Nelson Mandela pour promouvoir la dignité humaine de tous les citoyens de la nation et forger une nouvelle Afrique du Sud basée sur les fermes fondations de la non-violence, de la réconciliation et de la vérité ».
  • Ban Ki-moon : « Nous devons nous inspirer de sa sagesse, de sa détermination et de son engagement pour nous efforcer de rendre le monde meilleur ».
  • Dilma Rousseff : « L’exemple de ce grand dirigeant guidera tous ceux qui luttent pour la justice sociale et la paix dans le monde ».
  • David Cameron : « Une grande lumière a quitté ce monde. Nelson Mandela était le héros de notre époque. J'ai demandé que le drapeau du 10 Downing Street soit abaissé ».
  • François Hollande : « Nelson Mandela aura fait l’histoire. Celle de l’Afrique du Sud. Celle du monde tout entier. Combattant infatigable de l’apartheid, il l’aura terrassé par son courage, son obstination et sa persévérance. (...) Jusqu’au bout de sa vie, il aura servi la paix. Le message de Nelson Mandela ne disparaîtra pas, il continuera d’inspirer les combattants de la liberté et de donner confiance aux peuples dans la défense des causes justes et des droits universels. Nelson Mandela aura été un résistant exceptionnel et un conquérant magnifique ».
  • Bertrand Delanoë loue le « fer de lance de la lutte contre l'apartheid » et que « Nelson Mandela a été le principal artisan de la prise de conscience internationale en faveur de la justice en Afrique du sud. Les quatre longues décennies qu'il a consacrées à cette lutte terrible montrent à tous les peuples ce que peuvent le courage, la dignité et l'abnégation face à l'oppression ».
  • Barack Obama : « Grâce à sa farouche dignité et à sa volonté inébranlable de sacrifier sa propre liberté pour la liberté des autres, il a transformé l'Afrique du Sud et nous a tous émus »
  • Frederik De Klerk : « Il fut un grand unificateur et un homme très très spécial de ce point de vue au-delà de tout ce qu'il a accompli. Cette priorité de la réconciliation est son plus grand héritage ».

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 5 décembre 2013

Jour suivant avant