Afghanistan : un soldat français tué et deux autres blessés

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tireurs d'élite du 2e régiment étranger d'infanterie de la Légion étrangère, équipés d'un PGM Hécate II et d'un FR-F2 en Afghanistan en 2005.

20 février 2011. – Un soldat français du 7e bataillon de chasseurs alpins (BCA) de Bourg-Saint-Maurice (Savoie) a trouvé la mort hier soir en Afghanistan dans l'attaque de son véhicule blindé et deux autres soldats ont été blessés au cours de cette même attaque, annonce aujourd'hui la présidence de la République dans un communiqué. Son unité, engagée dans la vallée d'Alasay, revenait vers sa base.

« À l'issue d'une opération dans la vallée d'Alasay, la colonne a été attaquée par les insurgés à proximité de Landarkhel et son véhicule blindé a été touché par le tir d'une arme antichar », rapporte l'Élysée. Un caporal du 132e bataillon cynophile de l'armée de terre de Suippes (Marne), qui se trouvait à bord du même véhicule, a été gravement blessé tandis qu'un caporal-chef du septième BCA a lui été plus légèrement atteint.

Le ministre de la Défense Alain Juppé adresse dans un communiqué « ses sincères condoléances à la famille du défunt et à ses proches. Ses pensées vont également aux soldats blessés et à leurs compagnons d'armes » et « salue le courage des soldats français actuellement engagés sur le théâtre afghan ».

Environ 4 000 militaires français sont présents en Afghanistan et avec celui tué en début d'année, cela porte à 54 le nombre de soldats tués depuis le début du conflit en 2001.

Localisation du district d'Alasay en Afghanistan
Localisation du district d'Alasay en Afghanistan.

Voir aussi

Sources