20 Palestiniens tués dans des tirs et bombardements israéliens

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

5 janvier 2009. – Au moins 20 Palestiniens, presque tous civils, ont été tués dans des tirs et bombardements israéliens lundi, au dixième journée de l'offensive israélienne contre la bande de Gaza, rapportent des médecins locaux.

L'armée israélienne a lancé samedi soir, une offensive terrestre et a pénétré en profondeur dans la bande de Gaza contrôlée par le Hamas.

L'offensive israélienne, entrée lundi dans son dixième jour, a fait au moins 517 morts palestiniens dans la bande de Gaza, où les chars israéliens ont pris dimanche le contrôle de plusieurs axes stratégiques, se heurtant par endroits à des combattants du mouvement islamiste Hamas.

Les troupes israéliennes ont pris position dans l'ancienne colonie de Netzarim, pour la première fois depuis le retrait israélien de la bande de Gaza à l'été 2005. Au nord, les troupes israéliennes ont pénétré jusqu'au camp de Jabaliya.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Gaza: au moins 20 victimes des tirs et bombardements israéliens (source médicale) » datée du 5 janvier 2009.

Sources