Šaban Bajramović : Le Roi des chanteurs gitans tire sa révérence le 8 juin 2008

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Nouvelles connexes
Nécrologies sur Wikinews

8 juin 2008. – Šaban Bajramović est décédé d'une crise cardiaque en milieu de journée à l'hôpital de Niš. Tel un gitan de légende, en dépit des millions de disques vendus ou piratés, il est mort pauvre et malade.

Le chanteur Rrom Šaban Bajramović est décédé aujourd'hui à l'âge de 72 ans à Niš, ville qui l'avait vu naître le 16 avril 1936.

Avec plus de 650 chansons à son actif, c'est peut-être le plus grand chanteur de Serbie qui disparait aujourd'hui. Son parcours digne d'un film d'Emir Kusturica est légendaire.

Pour les beaux yeux d'une belle, il déserte l'armée à 19 ans, et écope de 3 ans de camp de travail sur Goli Otok, île-goulag de l'époque titiste au large des côtes dalmates.Son visage portera toujours les cicatrices de cette période qu'il met néanmoins à profit pour s'instruire et travailler la musique.

Sa voix au timbre profond et légèrement brisé fait vibrer les coeurs et les âmes. Ses mélodies populaires ou ses chansons d'amour le rendent célèbre au-delà des frontères d'Ex-Yougoslavie. Il chante devant Tito, Nehru, et Indira Gandi. Chanteur au plus profond de son être, il n'a cure de ses droits d'auteur ou des papiers qu'on lui tend à signer, son répertoire a été largement copié, pillé, mais lui en riait, comme lorsqu'il chantait.

Parmi ses morceaux les plus célèbes citons Mesecina (titre : Djeli Mara), arrangé par Goran Bregović pour la bande originale d’Underground, ou Bubamara (coccinelle) de la bande originale de Chat Noir, Chat Blanc.

Sources


Wikinews
Cet article contient des éléments de journalisme de première main rédigé par un membre de Wikinews .
Ces articles peuvent être traduits en utilisant le Réseau de Traduction des Sources Primaires (WORTNET).