États-Unis : une enquête réclamée par les élus sur les ratés du système de sécurité au Capitole le 6 janvier

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Les partisans de Donald Trump prenant d'assaut le Capitole

8 janvier 2021. – Les législateurs américains appellent à une enquête sur les forces de police qui protègent le Capitole, tout en louant leurs actions, après la prise d'assaut, mercredi, du siège de la branche législative du pays par une foule de partisans pro-Trump. La pression pour obtenir des réponses a été menée par deux démocrates qui, au nouveau Congrès, dirigeront les sous-comités chargés de superviser le budget de la police du Capitole des États-Unis. « Il y aura beaucoup de vidéos, certaines [susciteront] des inquiétudes, d'autres montreront de l'héroïsme. Nous avons besoin d'une enquête complète sur la façon dont la sécurité du Capitole a été violée aussi rapidement », a déclaré le sénateur Chris Murphy.

Le membre du Congrès Tim Ryan a souligné un manque de préparation avant les rassemblements prévus mercredi, où les partisans du président Donald Trump se sont réunis pour soutenir son rejet sans fondement de sa perte électorale. « Je pense qu'il est assez clair qu'il y aura un certain nombre de personnes qui vont être sans emploi très, très bientôt parce que c'est une gêne à la fois de la part de la foule, du président, de l'insurrection et de la tentative de coup d'État , mais aussi le manque de planification professionnelle et de gestion de ce que nous savions qui allait se produire », a-t-il déclaré. La députée Ilhan Omar a ajouté : « Nous dépensons des milliards de dollars pour la sécurité nationale et n’avons pas réussi à protéger la capitale de notre nation contre une foule sans loi. Inacceptable ! »

La série d'événements de mercredi a commencé lorsque Donald Trump a pris la parole lors d'un rassemblement à midi sur l'Ellipse, juste au sud de la Maison Blanche, exhortant la foule à continuer de lutter contre les résultats des élections alors que les membres du Congrès se préparaient à certifier le décompte à deux kilomètres de là. « Nous allons descendre Pennsylvania Avenue [...] et nous allons au Capitole [...] nous allons essayer de donner à nos républicains [...] le genre de fierté et d'audace dont ils ont besoin pour reprendre notre pays », a-t-il dit.

À 13h30, la police du Capitole des États-Unis a dit aux gens d'évacuer dans un immeuble de bureaux de la Chambre des représentants et dans un bâtiment adjacent de la Bibliothèque du Congrès. Juste après 14 heures, des alertes ont été lancées concernant « une menace de sécurité extérieure située sur le front ouest du Capitole américain », suivies bientôt d'une autre alerte signalant une « menace de sécurité à l'intérieur du bâtiment ». Les législateurs et le personnel ont été invités à trouver un abri, à verrouiller les portes et à rester à l'écart des fenêtres.

Robert Contee, chef du département de la police métropolitaine de la ville, a déclaré que la police du Capitole avait déjà appelé son département pour demander de l'aide. À 18 heures, lorsque la police du Capitole, aidée par des agents locaux ainsi que par la Garde nationale et les forces de l'ordre fédérales, a repris le contrôle, la police avait abattu une femme. Trois autres personnes étaient décédées à la suite d'urgences médicales, selon Robert Contee. La police métropolitaine a déclaré avoir arrêté 52 personnes, et 14 agents ont été blessés. Le FBI a lancé un appel au public pour qu'il fournisse des photos, des vidéos ou des informations sur les émeutiers.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

8 janvier 2021

Jour suivant avant