États-Unis : près de 600 marins infectés à bord de l'USS Theodore Roosevelt

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'USS Theodore Roosevelt

12 avril 2020. – La marine américaine a annoncé que plus de 10 % des 4 800 marins du porte-avions nucléaire USS Theodore Roosevelt ont été infectés par le coronavirus et que l'un d'eux en est mort. 3 696 personnes ont pu quitter le navire amarré à Guam, une île américaine dans la mer des Philippines.

Au début du mois, le commandant Brett Crozier avait demandé l'évacuation du bâtiment dans une missive aux accents dramatiques, mais sa demande a été initialement refusée et ce dernier a rapidement été démis de ses fonctions pour avoir permis la fuite de cette lettre aux médias en envoyant une copie à 30 personnes. « Nous ne sommes pas en guerre. Il n'y a aucune raison que des marins meurent », déclarait M. Crozier.

Malgré qu'il soit acclamé en héros par l'équipage, le secrétaire de l'US Navy, Thomas Modly, a décidé de monter à bord pour tenir un discours acrimonieux à son égard, notamment en déclarant qu' « il était trop stupide ou trop naïf pour commander un navire comme celui-ci. » Cinq jours plus tard, M. Modly a démissionné de son poste après avoir été durement critiqué par des membres du congrès et ce malgré l'appui du secrétaire à la Défense, Mark Esper.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

12 avril 2020

Jour suivant avant