États-Unis : le gouvernement dément les menaces qui pèsent sur le 10e anniversaire des attaques du 11 septembre

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les tours jumelles de New York quelques mois avant les attentats qui les détruirons.

4 août 2011. – La secrétaire à la Sécurité intérieure des États-Unis, Janet Napolitano, réfute les rumeurs sur les menaces présumées d'Al-Qaida à l'occasion de la dixième commémoration des attentats du 11 septembre 2001, à laquelle assistera la famille Obama.

Les autorités anti-terroristes restent cependant vigilantes aux possibles représailles de la mort du leader d'Al-Qaida Oussama ben Laden, commanditaire des attentats du 11 septembre 2001, au cours desquelles deux avions s'étaient écrasés sur les tours jumelles du World Trade Center à New York, un sur le Pentagone et un autre en rase campagne en Pennsylvanie.

« À ce jour, nous n'avons aucune menace spécifique ou crédible liée à l'anniversaire du 11 septembre. »

Janet Napolitano, secrétaire à la Sécurité intérieure des États-Unis

Un bulletin d'alerte émis par le FBI averti que ben Laden avait prévu de faire dérailler des trains à travers les États-Unis en 2010.

Sources


  • Page États-Unis de Wikinews Page « États-Unis » de Wikinews. L'actualité américaine dans le monde.