États-Unis : la FDA approuve à son tour le vaccin contre la COVID-19 développé par Pfizer/BioNTech

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Logo de la Food and Drug Administration
Quartier général de la FDA

12 décembre 2020. – L'organisme de réglementation des médicaments américains, la Food and Drug Administration (FDA), a donné son autorisation, le vendredi 11 décembre 2020, à une demande d'autorisation d'urgence. Cette demande avait été déposée par le consortium pharmaceutique Pfizer/BioNTech pour l'utilisation de son vaccin contre la COVID-19, appelé Tozinaméran. Le directeur de l'organisme réglementaire américain, Stephen M. Hahn,, a d'ailleurs affirmé que c'était « une étape importante dans la lutte contre cette pandémie dévastatrice qui a affecté tant de familles aux États-Unis et dans le monde ». Il a aussi mentionné que cette autorisation était le fruit d'un « processus d'examen ouvert ». Celui-ci a été encadré par plusieurs experts pour s'assurer que le vaccin rencontre les normes scientifiques de l'organisme en ce qui a trait à la sécurité, l’efficacité et la qualité.

Le président américain Donald Trump a affirmé que le processus de vaccination débuterait dans les 24 heures suivant l'autorisation. Cependant, le secrétaire à la Santé, Alex Azar, avait dit plus tôt que les premiers Américains vaccinés le seraient lundi ou mardi de la semaine prochaine. Dans un premier temps, les États-Unis recevront trois millions de doses, qui seront distribuées directement dans les hôpitaux, pharmacies et sites désignés par les différents États. Cette distribution sera suivie dans trois semaines par un nombre équivalent de doses afin d'effecteur l'injection de rappel du vaccin. La campagne de vaccination américaine visera d'abord les personnes considérées comme étant les plus vulnérables. Le gouvernement fédéral a identifié comme personnes prioritaires les aînés, les travailleurs du réseau de la santé ainsi que les premiers répondants.

Cette homologation survient dans un contexte de tension politique très élevée. Selon le Washington Post, le vendredi matin, le chef de cabinet de Donald Trump, Mark Meadows, a « sommé le chef de l’agence américaine chargée d’approuver les médicaments (FDA) d’autoriser le vaccin le jour même, ou bien de démissionner ». Donald Trump lui-même a tweeté que la FDA était « une grosse tortue lente », tout en ordonnant du même souffle « Sortez le fichu vaccin MAINTENANT ».

Voir aussi

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

12 décembre 2020

Jour suivant avant