États-Unis : Joe Biden est assermenté et devient le 46e président des États-Unis

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Joe Biden est assermenté devant le Capitole

24 janvier 2021. – Joe Biden est devenu le 46e président des États-Unis après avoir été assermenté par le juge John Roberts, président de la Cour suprême des États-Unis. La cérémonie d'assermentation s'est déroulé dans une ville de Washington sous forte tension suite aux violences au Capitole survenues le 6 janvier dernier. Des mesures de sécurité exceptionnelle ont été prises pour s'assurer du déroulement de l'évènement. Des milliers de policiers de tous les coins du pays et plus de 25 000 soldats de la Garde nationale étaient présents afin d'éviter tous débordements. Certains soldats ont même été écartés du dispositif de sécurité suite à des recherches effectuées par le Pentagone pour s'assurer qu'aucun soldat présent n'avait de lien avec des groupes extrémistes.

Le président sortant des États-Unis, Donald Trump, a décidé de boudé la cérémonie d'investiture, une décision sans précédent depuis 150 ans. Dans une vidéo diffusée quelques heures avant l'évènement, il avait toutefois souhaité bonne chance à M. Biden, sans jamais le féliciter pour sa victoire à l'élection présidentielle. La présidence de M. Trump aura été marquée par une multitudes de scandales et deux procédures de destitution. Il quitte la Maison Blanche avec un faible taux d'approbation dans les sondages et après que plusieurs membres de son parti lui ont tourné le dos suite aux violences du Capitole. Il a quitté Washington en prenant l'avion d'Air Force One sur la base militaire d'Andrews pour se rendre à Mar-a-Lago, en Floride, et débuter sa vie d'ex-président.

Vue du Capitole au matin de l'assermentation de Joe Biden

Les fortes mesures de sécurité en marge de l'évènement ont fait en sorte que, contrairement aux autres cérémonies d'assermentation, celle-ci s'est déroulée sans la présence des immenses foules usuellement présentes sur l'immense esplanade du « National Mall » pour accueillir leur nouveau président. Pour remplacer la foule absente, plus de 190 000 drapeaux avaient été plantés sur le National Mall pour représenter le public. Trois anciens présidents américains, Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton, étaient présents lors de la cérémonie.

L'arrivée de Joe Biden à la présidence à 78 ans s'effectue dans un fort climat de division interne. M. Biden a affirmé son désir de se poser en rassembleur afin d'atténuer l'inquiétude et les blessures qui règnent dans le pays. M. Biden, qui est impliqué depuis plus de cinquante ans dans les cercles politiques américains, entend marquer sa présidence sous le sceau d'un contraste fort avec son prédécesseur. Cette journée d'investiture a d'abord débuté par une activité à forte valeur symbolique, une messe à la cathédrale Saint-Matthieu, où Mitch McConnell, chef des républicains au Sénat, était présent avec lui, à son invitation. L'investiture de sa colistière à la vice-présidence des États-Unis, Kamala Harris, marque aussi l'histoire, car il s'agit de la première femme et première Afro-Américaine à occuper cette fonction. Quelques heures à peine après la cérémonie d'investiture, M. Biden entamait sa présidence en signant une première série de décrets.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

24 janvier 2021

Jour suivant avant