États-Unis : Barack Obama promulgue la loi sur la réforme de la santé

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Emblème de la Chambre des représentants
Barack Obama

23 mars 2010. – À l'issue d'une longue bataille contre les républicains, le président américain Barack Obama, a promulgué aujourd'hui la loi sur la réforme de l'assurance maladie saluant « une nouvelle ère » pour son pays. La cérémonie de signature a eu lieu à la Maison Blanche, en présence des leaders démocrates de la Chambre des représentants et du Sénat, aucun républicain n'ayant voté en faveur du projet. Elle a en effet été adopté hier par la Chambre des représentants par 219 voix pour et 212 contre et avait été approuvée en décembre par le Sénat. Il s'agit d'une victoire historique pour le président des États-Unis, qui avait fait de ce dossier sa priorité en matière de politique intérieure, même si une série de modifications du projet initial de loi relativise la victoire. Il fallait 216 voix pour que la mesure soit adoptée.

« Aujourd'hui, après pratiquement un siècle de tentatives, aujourd'hui, après plus d'une année de débats, aujourd'hui, après tous les votes nécessaires, la réforme de l'assurance santé devient une loi des États-Unis », a-t-il déclaré solennellement dans l'East Room[1], pleine à craquer.

« Je promulgue cette loi au nom de ma mère, qui s'est battue avec les compagnies d'assurance alors qu'elle luttait contre le cancer à la fin de sa vie », a ajouté le président, saluant une « réussite extraordinaire ».

D'un coût estimé à 940 milliards de dollars, cette mesure étendra la couverture médicale à plus de 30 millions d'Américains qui en sont dépourvus. Elle subventionnera l'achat des polices d'assurance maladie et interdira aux compagnies d'assurance de refuser de couvrir certaines maladies.

Depuis les années 1960, de nombreux présidents avaient tenté de réformer le système de santé du pays. Alors que les sénateurs républicains promettent de proposer de nombreux amendements pour bloquer le passage de la version révisée, des responsables de plusieurs États disent qu'ils saisiront la justice contre cette mesure. Ils la jugent anticonstitutionnelle et estiment qu'elle constitue une atteinte à la souveraineté des États. Les principales critiques de cette loi sont qu'elle aura pour conséquences une augmentation des coûts et un rôle accru du gouvernement dans le domaine de la santé. De son côté, le président Obama compte se rendre jeudi dans l'État de l'Iowa, où il avait, pour la première fois, en tant que candidat, présenté les grandes lignes de son projet de réforme de l'assurance maladie.

Cette réforme devient également l'enjeu de la campagne pour les élections de novembre, qui renouvelleront l'ensemble de la Chambre des représentants et un tiers du Sénat, tous deux contrôlés par les démocrates.

Notes

Voir aussi

Sources



  • Page États-Unis de Wikinews Page « États-Unis » de Wikinews. L'actualité américaine dans le monde.