Élections législatives françaises de 2012 : Arnaud Dassier lache Sarkozy

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wikinews France regional with colours.svg
WIKINEWS
Législatives 2012
En bref
Voir aussi
Ensemble des articles sur le sujet
Interprojet

27 décembre 2011. – Arnaud Dassier, fils ainé du journaliste Jean-Claude Dassier, qui s'occupait de la campagne sur internet du candidat à la présidentielle de 2007 Nicolas Sarkozy, a décidé de ne pas participer à celle de 2012, à la suite de sa non investiture par l'UMP dans la 3e circonscription du Loiret, suite aux arbitrage de l'entourage du président. M. Dassier commente qu'« il n'y a aucune démocratie, ce sont des petits arrangements politiciens et [il] ne [peut] pas accepter ça. L'UMP a manifestement beaucoup de mal à se faire aux primaires ».

Cependant, il précise qu'il sera candidat indépendant, n'étant plus membre de l'UMP à partir du 1er janvier 2012, et de ce fait, s'il se présentera comme candidat indépendant. « Je ne serai donc plus membre de l'UMP au 1er janvier pour ne pas que l'UMP décide de m'exclure une fois que j'aurai déposé ma candidature », explique-il. Avant de qualifier de « bilan en demi-teinte de Nicolas Sarkozy », le mandat du président qui sort. Il lui reproche d'avoir « fait campagne sur la rupture en 2007 » et de n'avoir « rien changé fondamentalement », puis de critique le projet pour 2012, un projet qui « manque d'audace » car il « n'est pas du tout au niveau des enjeux de la crise ».

À l'UMP, on néglige sa participation de 2007, où on le qualifie seulement comme « un artisan de la campagne web ».

L'UMP sera représenté par un radical Claude de Ganay.

Sources


    Page
  • Page France de Wikinews « France »
  • de Wikinews.