Élection présidentielle vénézuélienne de 2012 : Henrique Capriles Radonski sera le candidat de l'opposition

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

14 février 2012. – Henrique Capriles Radonski, l'« homme de l'unité » comme le décrit le quotidien Tal Cual, est le candidat unique de l'opposition vénézuélienne pour la présidentielle vénézuélienne d'octobre 2012. À 39 ans, le gouverneur de l'État de Miranda au nord du pays, sera le seul candidat face au président sortant Hugo Chávez. Il a été désigné au cours d'une primaire ouverte du parti centriste, Primero Justicia, le dimanche 12 février 2012 par 60 % des suffrages qui permis à près de 3 000 000 d'électeurs de s'exprimer soit près de 11 % de la population du Venezuela.

La primaire intervient alors même que le président Chávez annonce des mesures pour réduire le nombre de vénézuéliens qui vivent sous le seuil de pauvreté (10,7 %) avec un minimum vieillesse Amour majeur, et une allocation Enfants du Venezuela pour les jeunes mères et adolescentes enceintes. Le 9 février dernier, il déclarait : « L'opposition dit que nous distribuons de l'argent. Ce n'est pas vrai, ce que nous faisons c'est la révolution, c'est construire le socialisme ». Alors que la députée de l'opposition Maria Corina Machado dénonce le président d'« acheter les consciences et les voix ».

Sources

  • ((fr)) –  « Henrique Capriles gagne la primaire de l'opposition ». Le Monde14 février 2012.
  • ((fr)) – Marie Delcas« Au Venezuela, Hugo Chavez multiplie les programmes sociaux pour les pauvres ». Le Monde14 février 2012.
  • ((es))« El hombre de la Unidad ». Tal Cual12 février 2012.