Égypte : trois journalistes d'Al Jazeera condamnés à sept ans de prison

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Padlock-silver-medium.svg Cet article est archivé et il ne doit être modifié que pour de la maintenance (interwiki, orthographe, grammaire etc.). Toutes autres modifications seront annulées.


Peter Greste, l'un des journalistes condamné, recevant un Peabody Award en 2012.

23 juin 2014. – Trois journalistes de la chaîne Qatari Al Jazeera ont été condamné à sept ans de prison par une cour au Caire, aujourd'hui, pour complicité avec les Frères musulmans, qui sont désormais considérés comme une organisation terroriste. Les trois journalistes (le correspondant australien Peter Greste, l'egypto-canadien Mohamed Fahmy, chef du bureau d'Al Jazeera au Caire, et le producteur égyptien Baher Mohamed) ont été condamné en même temps que plusieurs de leurs confrères jugés par contumace.

De plus, Baher Mohamed a été condamné à trois années de prison supplémentaires pour possession d'armes, en fait des douilles de balles vides.

Al Anstey, le directeur exécutif de la chaîne anglophone d'Al Jazeera, a déclaré à propos du jugement : « Aujourd'hui, trois de nos collègues et amis ont été condamnés, et vont resté derrière les barreaux pour avoir été de bons journalistes. "Coupables" de couvrir des sujets avec habileté et intégrité. "Coupables" de défendre le droit du peuple de savoir ce qu'il se passe dans leur monde. »

« Pete, Mohamed et Baher ainsi que six de nos confréres ont été condamné en dépit du fait qu'aucune preuve n'a été trouvée pour appuyer les charges exceptionnelles et fausses qui pèsent sur eux. A aucun moment dans ce procès de longue haleine, ces allégations n'ont pas résisté à l'examen de la Défense. Il y a eu des moments pendants les audiences qui, devant n'importe qu'elle autre court de justice, aurait rejeté le procès. Il y eu de nombreuses irrégularités en plus de l'absence de preuves pour soutenir ces allégations mal conçues. »

Julie Bishop, la ministre australienne des Affaires étrangères, s'est dit « amèrement déçu » par ce jugement.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 23 juin 2014

Jour suivant avant
  • Page Égypte de Wikinews Page « Égypte » de Wikinews. L'actualité égyptienne dans le monde.