Égypte : deux églises coptes visées par des attentats

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La cathédrale patriarcale Mar Morcos à Alexandrie.

10 avril 2017. – Deux jours seulement après l'attentat survenu à Stockholm (Suède), c'est au tour de l’Égypte d'être visée. Ce dimanche 9 avril, peu avant 10 heures, une première explosion a retenti dans une église copte (l’église Saint-Georges) située à Tanta, à 120 km au nord du Caire. Le bilan s'est rapidement alourdi : d'abord évalué à 13 morts, il est actuellement fait état d'au moins 27 morts, ainsi que de 78 blessés, d'après le ministère de la Santé du pays.

Quelques heures après, en début d'après-midi, une seconde explosion s'est produite, à Alexandrie cette fois, également dans une église copte (l’église Saint-Marc). Le ministère évalue dans un premier temps le bilan à au moins 11 morts et 35 blessés. Pour le ministère de l’Intérieur, cette explosion serait le fait d'un kamikaze. Le bilan de cette deuxième attaque s'est ensuite lui aussi alourdi, passant à 16 ou 17 morts (incluant quatre policiers) et 41 blessés, puis 48. Cette attaque est survenue alors que le pape des coptes Tawadros II était présent pour célébrer les Rameaux. C'est sans doute lui qui était visé. Il s'en est cependant sorti sain et sauf.

Revendication de l'EI

Le jour même, l’EI a revendiqué ces deux attentats survenant en pleine célébration des Rameaux et qui auront donc fait plus de 40 morts, et environ 120 blessés au total. La branche égyptienne de l'organisation avait d'ailleurs récemment appelé à viser la communauté copte, déjà victime de trois attentats en six ans dans le pays, et qui doit recevoir la visite du pape les 28 et 29 avril prochains. Ce dernier a d'ailleurs adressé ses pensées aux victimes.

Le dernier en date remonte au 11 décembre dernier, quand un attentat-suicide avait été perpétré au Caire à l’église Saint-Pierre et Saint-Paul, en pleine célébration là aussi. Il avait fait 29 morts. L'EI est particulièrement virulente dans cette région du Sinaï.

Réactions

Ce double attentat a été condamné par diverses personnalités politiques comme François Fillon, François Hollande, Marine Le Pen, Benoît Hamon, Jean-Marc Ayrault, Manuel Valls, Donald Trump ou encore l'ONU, qui ont également adressé leurs condoléances aux proches des victimes.

État d'urgence instauré

L'état d'urgence a été instauré par le président Sissi, alors que le pays avait déjà passé trente ans sous ce régime avec Moubarak, jusqu'à l'arrivée de Mohamed Morsi en 2012. Il avait ensuite été réinstauré un temps après la destitution de ce dernier l'année suivante.


Article connexe[modifier | modifier le wikicode]


Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 10 avril 2017

Jour suivant avant
  • Page Égypte de Wikinews Page « Égypte » de Wikinews. L'actualité égyptienne dans le monde.