Égypte : Morsi annule le décret qui lui donnait plus de pouvoirs

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Manifestation contre M. Morsi sur la Place Tahrir, le 27 novembre 2012.
Manifestation contre M. Morsi sur la Place Tahrir, le 27 novembre 2012.

8 décembre 2012. – Le président islamiste Mohamed Morsi annule ce soir le décret par lequel il s'était accordé des pouvoirs renforcés, provoquant une grave crise politique, fait savoir un participant à une rencontre entre le chef de l'Etat et des personnalités politiques. Mohamed Morsi a en revanche confirmé qu'un référendum se tiendrait le 15 décembre sur un projet controversé de Constitution.

Plus tôt dans la journée, l'armée égyptienne avait émit un avertissement à destination du président, précisant que la crise politique pourrait entraîner des « conséquences désastreuses ». D'après elle, un dialogue sérieux est « le meilleur et le seul » moyen pour se défaire de la crise.

L'Egypte fait face à des manifestations, qui ont parfois tourné à la violence, depuis un décret le 22 novembre, par lequel le chef de l’Etat a élargi ses pouvoirs. La population est également en colère en raison du projet controversé de Constitution porté par le président et qui lui accorderait des pouvoirs quasi absolus.

Mohamed Morsi a lancé un appel au dialogue ce samedi. Les principaux meneurs de l'opposition ont refusé de prendre part à la rencontre, estimant que le dialogue ne pourra reprendre lorsque M. Morsi annulera ses décrets ainsi que le référendum.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]


  • Page Égypte de Wikinews Page « Égypte » de Wikinews. L'actualité égyptienne dans le monde.