Accidents nucléaires de Fukushima : résumé de la situation au 20 mars 2011

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

21 mars 2011. – Après le tremblement de terre du 11 mars, les trois réacteurs sur les six de la centrale nucléaire de Fukushima I, en opération au moment du séisme, ont été mis à l'arrêt. Les barres de contrôle ont été insérées avec succès dans tous les réacteurs, stoppant la réaction en chaine. Les générateurs Diesel de secours ont été enclenchés pour faire fonctionner les systèmes de refroidissement suite à la perte d'alimentation de la centrale en électricité. Ces générateurs ont été mis hors d'usage par le tsunami.

Les réacteurs contiennent du combustible qui nécessite d'être refroidi en permanence, même lorsque la réaction en chaîne est arrêtée. Dans les bâtiments des unités se trouvent aussi des piscines de stockages qui contiennent le combustible usagé, ce dernier doit également être refroidi en continu.

Voici le résumé de la situation :

Unité 1

Le liquide de refroidissement ne couvre que la moitié du combustible, ce dernier ayant sans doute partiellement fondu. L'enceinte externe a été partiellement détruite par une explosion le 12 mars, mais l'interne ne semble pas avoir subi de dommages.

De l'eau de mer est toujours injectée dans le réacteur pour contrôler la température.

L'état de la piscine de stockage n'est pas connu.

Une alimentation électrique devrait être mise en place à partir de l'unité 2.

Unité 2

Le liquide de refroidissement ne couvre que la moitié du combustible, ce dernier a sans doute partiellement fondu. L'enceinte externe a été partiellement détruite par une explosion le 15 mars, l'enceinte interne pourrait être endommagée.

De l'eau de mer est toujours injectée dans le réacteur pour contrôler la température.

L'état de la piscine de stockage n'est pas connu. Les travailleurs ont commencé à y injecter de l'eau le 20 mars.

Une alimentation électrique a été mise en place sur l'unité 2 pour tenter de relancer les systèmes de refroidissement. La mise en circuit de l'alimentation n'a pas encore été effectuée.

Unité 3

Le liquide de refroidissement ne couvre que la moitié du combustible, ce dernier a sans doute partiellement fondu. L'enceinte externe a été partiellement détruite par une explosion le 14 mars, aucune information n'est disponible sur l'integrité de l'enceinte interne.

De l'eau de mer est toujours injectée dans le réacteur pour contrôler la température.

La piscine de stockage est source d'inquiétude pour l'unité 3. Depuis plusieurs jours, les travailleurs tentent d'y apporter de l'eau par le biais de camions de pompiers.

Unité 4

Le réacteur de l'unité 4 était vide au moment du séisme, par contre la piscine contient du combustible. Ce bâtiment a subi deux incendies le 15 mars.

L'injection d'eau dans les piscines par les camions de pompiers a commencé au 20 mars.

Unités 5 et 6

Les deux réacteurs sont maintenant arrêtés et à froid. Les systèmes de refroidissement sont fonctionnels et stables sur ces réacteurs. Les générateurs Diesel des unités 5 et 6 sont fonctionnels.

Voir aussi

Source



Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n'est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.


  • Page Japon de Wikinews Page « Japon » de Wikinews. L'actualité japonaise dans le monde.