Yousaf Raza Gilani est élu Premier ministre du Pakistan

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le siège du Parlement pakistanais à Islamabad.

24 mars 2008. – Sans surprises, Yousaf Raza Gilani âgé de 58 ans, originaire de la ville de Multan, au Pendjab et candidat officiel du Parti du peuple pakistanais, a été élu Premier ministre du Pakistan lundi par le Parlement.

Proche de l'ancienne Premier ministre Benazir Bhutto assassinée en décembre, il a été élu grâce à la coalition formée par son parti avec trois autres partis de l'ancienne opposition, dont la Ligue musulmane du Pakistan de l'ancien premier ministre Nawaz Sharif, après leur victoire aux élections législatives du 18 février. Peu après son élection, il a déclaré vouloir demander l'ouverture d'une enquête de l'Organisation des Nations unies sur l'assassinat de Benazir Bhutto, ainsi que la libération des derniers juges assignés à résidence par le président Pervez Musharraf lors de leur limogeage à la fin 2007 au moment où l'état d'urgence avait été prononcé dans le pays.

Élu à cinq reprises au Parlement, Yousaf Gilani a fait partie des victimes de la lutte contre la corruption lancée par le président Musharraf. Arrêté en février 2001 pour abus d'autorité, il a en effet passé près de six ans en prison sans être jugé. Ironie de l'histoire, c'est le même président Musharraf qui va devoir l'investir mardi, à l'issue de son élection à l'Assemblée nationale.

Plusieurs observateurs doutent de la capacité de la coalition, qui réunit des partis traditionnellement opposés, à survivre plus de quelques mois. Portée actuellement par la personnalité de Yousaf Raza Gilani, elle s'est fixé comme objectif la fin du règne du président Musharraf qui a, quant à lui, répété sa volonté de travailler avec le nouveau gouvernement en déclarant « Qui que soient les membres du prochain gouvernement, ils auront mon soutien total ».

Sources



  • Page Pakistan de Wikinews Page « Pakistan » de Wikinews. L'actualité pakistanaise dans le monde.