Washington essaie de se sortir du bourbier irakien

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

29 décembre 2006. – La guerre en Irak est devenue un véritable casse-tête pour l'administration Bush. Cette dernière a annoncé qu'un contingent supplémentaire de 17 000 à 20 000 hommes pourrait renforcer les forces déjà présentes dans ce pays. Selon le New York Times, ces soldats seraient déployés dans Bagdad et ses environs. Ce renfort serait opéré, en partie, en différant le départ de plusieurs régiments.

Il reste donc à convaincre les autorités irakiennes mais aussi l'opinion publique américaine, laquelle serait de plus en plus critique vis-à-vis de cette politique.

Sources