Visas Schengen : Moscou appelle l'UE à assouplir la procédure pour Kaliningrad

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

23 octobre 2008. – Le ministère russe des Affaires étrangères (MID) appelle l'UE à simplifier de nouveau la procédure de délivrance de visas Schengen multiples et gratuits aux habitants de l'exclave russe de Kaliningrad, a indiqué à RIA Novosti l'ambassadeur russe itinérant Andreï Tsyganov.

Limitrophe de la Pologne et la Lituanie, deux pays membres de l'UE, Kaliningrad ne possède pas de frontière terrestre avec la Russie. Auparavant, les habitants de la région de Kaliningrad étaient privilégiés lors de l'obtention de visas leur permettant de se rendre dans ces pays.

Depuis juin 2007, date d'entrée en vigueur de l'accord Russie-UE sur la simplification du régime des visas, la délivrance aux citoyens de Kaliningrad de visas multiples et gratuits par les consulats lituaniens et polonais a cessé. Selon les autorités régionales, cette situation engendre de nombreux problèmes pour les affaires (tourisme et transport notamment) et le déplacement des simples citoyens.

Selon l'ambassadeur itinérant, Moscou prépare une enveloppe de propositions visant à résoudre les problèmes liés aux visas: « Si un point particulier soulève l'opposition de nos collègues occidentaux, je propose de passer à l'examen des points suivants. Si l'ensemble des propositions sont rejetées, nous serons heureux de prendre connaissance des idées de nos partenaires. Nous attendons des propositions concrètes, pas des mots abstraits ».

« Les habitants de la région de Kaliningrad souhaitent que les difficultés liées aux visas soient résolues et pas seulement discutées. Sinon, on brassera du vent », a expliqué l'interlocuteur de l'agence.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Visas Schengen: Moscou appelle l'UE à assouplir la procédure pour Kaliningrad » datée du 23 octobre 2008.


Sources