Violente manifestation contre le transfèrement vers la nouvelle prison de Poitiers

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

14 octobre 2009. – - À Poitiers, lors du rassemblement de protestation organisé contre le transfèrement de 300 prisonniers de l’ancienne prison de Poitiers vers la nouvelle maison d’arrêt située à Vivonne, les manifestants, cagoulés et masqués, ont cassé plusieurs vitrines et éléments du mobilier urbain, sans affronter les forces de police.

La manifestation, regroupant à partir de 16 h 30 deux à trois cent personnes, était organisée pour protester contre la politique sécuritaire du gouvernement, s'appuyant sur un groupe comme Bouygues, dont le PDG est proche du président Nicolas Sarkozy, qui contrôle TF1 et qui construit la nouvelle prison de Poitiers. Les manifestants ont profité du festival d’artistes de rue « Les Expressifs » pour se mêler à la foule, avant de se masquer et de commencer les violences, aboutissant au bris d’une vingtaine de vitrines, de quelques abribus et du taggage de monuments. Au total, la manifestation a duré environ une heure.

Plusieurs médias proches du pouvoir qualifient ces manifestations d’« anarchistes », comme France Info ou Centre Presse, se basant sur l’annonce de la manifestation sur des blogs de la mouvance anarchiste.

Une cache d’armes, éventuellement en rapport avec la manifestation, a été découverte dans un stationnement proche. En fin de journée, dix-huit personnes sur les 70 arrêtées étaient mises en examen, pour être jugées en comparution immédiate lundi. Le bilan de la préfecture fait également état de deux blessés légers.

Notes

Sources


  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.