Vers un conflit armé entre Israël et l'Iran ?

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Drapeau iranien.

6 février 2012. – « Si les sanctions échouaient à stopper le programme nucléaire de l'Iran, il faudra envisager une action », explique le ministre israélien de la Défense Ehud Barak. « D'une manière ou d'une autre, le projet nucléaire iranien doit être stoppé, parce qu'un régime messianique et apocalyptique ne doit pas posséder des capacités de destruction massive », poursuit le ministre des Affaires stratégiques, Moshe Ya'alon.

La peur principale est que l'Iran puisse disposer de la bombe nucléaire, cela « serait un cauchemar pour le monde libre, pour les pays arabes et bien sûr une menace pour Israël. Il y aurait un chaos nucléaire au Proche-Orient parce que d'autres pays ne resteront pas sans rien faire », explique un ancien chef d'état-major de l'armée israélienne. Et que la bombe serait vite construite. « Nous pensons qu'il faudra une année pour y parvenir », et deux de plus pour des têtes nucléaires en état de marche. Les Iraniens seraient en mesure de produire « quatre bombes atomiques ».

Washington calme le jeu

Dans le Washington Post, il est rapporté qu'il « existe une forte probabilité qu'Israël frappe l'Iran en avril, mai ou juin ». Pour calmer le jeu, les Américains veulent une unité de la communauté internationale pour maintenir la pression sur l'Iran. Shahram Chubin, expert de la Fondation Carnegie, explique qu'« Israël a exagéré le danger. Il a contribué à créer un brouillard s'agissant de la menace iranienne » et que cela vise à « banaliser l'option militaire », quand le budget de l'armée israélienne doit être réduit.

Sources

  • ((fr)) – Laurent Zecchini« Les responsables israéliens évoquent de plus en plus ouvertement des frappes militaires contre l'Iran ». Le Monde5-6 février 2012.