Varsovie s'engage en faveur de l'adhésion turque à l'Union européenne

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

15 mai 2009. – La Pologne soutient l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne (UE), a déclaré jeudi le premier ministre polonais Donald Tusk à l'issue d'un entretien à Varsovie avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place.

« Nous (Tusk et Erdogan) croyons profondément en un achèvement rapide et couronné de succès du processus d'adhésion turque à l'UE », a affirmé devant les journalistes M.Tusk.

Jeudi, MM.Tusk et Erdogan ont signé à Varsovie un accord de coopération stratégique entre la Pologne et la Turquie.

Le chef du gouvernement polonais a indiqué que Varsovie « participerait avec conséquence au processus de négociations avec les pays membres de l'Union européenne et soutiendrait invariablement l'intégration d'Ankara à l'UE ».

Le premier ministre polonais a estimé que « rien ne devait entraver l'adhésion turque » si Ankara remplissait les critères universels d'adhésion. M.Tusk a promis en outre que le processus serait accéléré pendant la présidence polonaise de l'UE en 2011.

Les analystes locaux constatent que le soutien de Varsovie aux aspirations européennes de la Turquie prend à rebours l'avis du président français Nicolas Sarkozy et de la chancelière allemande Angela Merkel, tous deux ouvertement opposés à l'entrée de la Turquie dans l'UE. Ces derniers proposent notamment un partenariat privilégié avec la Turquie, sans que ce pays devienne membre à part entière de l'UE. Ankara rejette cette proposition.

Les négociations sur l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne se poursuivent depuis 2005.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Varsovie s'engage en faveur de l'adhésion turque à l'UE (Tusk) » datée du 14 mai 2009.

Sources