Union européenne : les Vingt-Sept en faveur du dialogue avec la Russie

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte de l'UE

2 septembre 2008. – Les Vingt-Sept réaffirment la nécessité du dialogue avec la Russie, a déclaré lundi le chef de la diplomatie allemande, Frank-Walter Steinmeier, lors d'une conférence de presse retransmise par la chaîne de télévision allemande Phoenix à l'issue du sommet de l'UE à Bruxelles.

« Quelle que soit l'idée que les pays membres de l'UE se font des relations à long terme avec la Russie, la plupart d'entre eux ont prôné la poursuite du dialogue », a-t-il souligné.

Selon M. Steinmeier, les dirigeants des trois pays membres de l'UE qui avaient proposé des sanctions ont fini par comprendre qu'on ne pourrait pas régler la crise en Géorgie sans Moscou.

« Je suppose que les résultats d'aujourd'hui n'ont pas été une surprise pour la Russie », a-t-il ajouté, interrogé sur l'éventuelle réaction de Moscou.

La Russie a reconnu le 26 août l'indépendance des républiques autoproclamées d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud au lendemain d'une offensive armée lancée par Tbilissi contre cette dernière, le 8 août. L'armée géorgienne a pratiquement détruit Tskhinvali, la capitale sud-ossète, et a tué des centaines de civils. La Russie a déclenché une riposte militaire de grande envergure que de nombreux responsables occidentaux ont qualifiée d'usage disproportionné de la force.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Russie-UE: les Vingt-Sept optent pour le dialogue (Steinmeier) » datée du 2 septembre 2008.

Sources