Union européenne : le consortium NOBID va tester le paiement avec identité numérique

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Quelques euros en paiement.
Cryptographie et sécurité réseau.

Publié le 18 septembre 2022
Dans le cadre de l'un des quatre projets pilotes du programme DIGITAL (portefeuille d'identité numérique) de l'Union européenne, le consortium NOBID (Nordic-Baltic eID Project) a annoncé, le 14 septembre, un projet pilote de portefeuille via un appareil mobile ou un autre unique endroit, stockant une identité numérique et des données numériques personnels pour que chaque citoyen européen puisse authentifier son identité par biométrie (reconnaissance faciale par exemple) avant d'effectuer un paiement ou de bénéficier de services publics et privés.

Le consortium NOBID rassemble des banques, des sociétés de technologies avec des agences gouvernementales de six pays européens : Danemark, Allemagne, Islande, Italie, Lettonie et Norvège.

Pour les transactions électroniques, l'UE a créé, l'année dernière, un cadre européen d'identité autosuffisante (ESSIF) qui fait appel à l'infrastructure européenne de services blockchain (EBSI) et à des identifiants décentralisés (DIDs) comme l'eIDAS (electronic IDentification Authentication and trust Services ou identification électronique authentifiée et services de confiance).

Certains pays ont déjà un système d'identification et/ou d'authentification numérique, comme Open ID aux États-Unis, ou en France, l'application mobile France Identité de France Connect.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

18 septembre 2022

Jour suivant avant