Union européenne : le Parlement exhorte le gouvernement néerlandais à condamner un site Web

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

15 mars 2012. – Il n'y pas de place pour la xénophobie dans l'Union européenne. C'est le message que veut faire passer le Parlement européen dans une résolution non-contraignante prise à main levée ce jeudi, exhortant le gouvernement néerlandais à agir contre un site Web invitant les visiteurs à se plaindre des personnes venues d'Europe de l'Est ou d'Europe centrale. À défaut de pouvoir user de pouvoir de police, ils demandent au minimum de le condamner et de s'en distancer.

Lancé début février, il est l'initiative du Parti pour la liberté (PVV[1]) du député Geert Wilders, qui soutient la coalition au pouvoir.

Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, que le Parlement avait invité à débattre du sujet mardi dernier, ne s'est pas déplacé à Strasbourg. Il est critiqué à ce sujet.

Notes

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]