Une molécule bon marché pourrait tuer des cellules cancéreuses

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

11 février 2007. – Des essais récents ont prouvé qu'une molécule peu coûteuse peut tuer des cellules cancéreuses chez l'homme. Ce médicament, le dichloroacétate, généralement employée pour traiter des désordres métaboliques rares, a montré un potentiel pour le traitement des cancers du cerveau, du poumon, et du sein. Le docteur Evangelos Michelakis, de l'université d'Alberta à Edmonton (Canada), aurait montré que le DCA cause des régressions de tumeur chez les animaux avec des cancers que l'on retrouve chez l'homme. L'essai a prouvé que le DCA a attaqué des cellules cancereuses mais n'a pas attaqué les cellules saines. Au 23 janvier 2007, le DCA n'a pas été examiné dans des éxprérimentations cliniques comme traitement de cancer pour les êtres humains.

Sources