Ceci est une page protégée.

Une manifestation d'automobilistes paralyse Vladivostok

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche

15 décembre 2008. – Un millier d'automobilistes ont paralysé dimanche la ville russe de Vladivostok (Extrême-Orient), bloquant ses artères principales, pour protester contre la hausse des taxes à l'importation de voitures étrangères.

Des centaines de voitures continuent de bloquer la route menant à l'aéroport local. Les protestations ont failli dégénérer en affrontement avec les forces de l'ordre, certains véhicules ayant tenté de briser le cordon policier pour s'installer sur la piste de décollage et d'atterrissage, rapporte un journaliste de RIA Novosti sur le terrain.

Le premier vice-gouverneur du Primorié Alexandre Kostenko et le maire de Vladivostok Igor Pouchkarev se sont adressés aux manifestants, à la radio et à la télévision locales, pour les appeler au dialogue pacifique.

Le gouvernement a décidé de relever les droits de douane pour l'importation de voitures et de camions, à partir du 11 janvier prochain, en vue de protéger les producteurs et les assembleurs russes face à la crise financière mondiale. Cette mesure a suscité une vague de protestation dans le territoire du Primorié, dont Vladivostok est le chef-lieu, où plus de 90% des véhicules sont d'origine japonaise.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Une manifestation d'automobilistes paralyse Vladivostok » datée du 14 décembre 2008.

Sources


  • Page Russie de Wikinews Page « Russie » de Wikinews. L'actualité russe dans le monde.