Une éclipse totale de la Lune puis partielle du Soleil

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Éclipse lunaire du 9 novembre 2003

19 décembre 2010. – Une éclipse totale de Lune aura lieu le mardi 21 décembre. Elle sera visible à partir de 8 h 41 (heure de Paris), en Amérique, Europe de l'Ouest et une partie de l'Asie, si le ciel est clair. Selon l'Institut français de mécanique céleste, « à Paris et dans la région parisienne, on pourra observer une Lune éclipsée se couchant à l'ouest, alors que le Soleil se lève à l'est et donc voir les deux astres en même temps ». L'éclipse sera observable de l'Amérique du Nord à l'Islande pendant plus d'une heure (de 8 h 41 à 9 h 53 à Paris) dans la nuit du 20 au 21 décembre. Elle est « parfaitement située pour l'Amérique du Nord, le Groenland et l'Islande », précise l'astronome américain Fred Espanak. Une éclipse lunaire est une éclipse se produisant à chaque fois que la Lune se trouve dans l'ombre de la Terre. Ceci se produit uniquement lorsque la Lune est pleine, et quand le Soleil, la Terre et la Lune sont parfaitement alignés ou proches de l'être.

Et ce n'est pas fini, la première éclipse partielle du Soleil de l'année 2011 est prévue pour le 4 janvier 2011, de 7 h 50 jusqu'à environ 10 h 30. Une éclipse solaire se produit lorsque la Lune se place devant le Soleil, occultant totalement ou partiellement l'image du Soleil depuis la Terre. Cette configuration peut se produire uniquement durant la nouvelle Lune, quand le Soleil et la Lune sont en conjonction par rapport à la Terre. Par beau temps, elle sera visible en Europe, avec un maximum dans le nord de la Suède (à 8 h 50 UTC), en Afrique du Nord, au Proche-Orient et en Asie centrale. En France métropolitaine, plus de la moitié voire les deux tiers du disque solaire devraient être masqués par la Lune aux alentours de 9 h 00 heure de Paris. Quatre éclipses solaires partielles et deux éclipses lunaires totales sont prévues en 2011, une combinaison rare qui ne se produira que six fois au cours du XXIe siècle.

Pour l'éclipse solaire, il est de rigueur de se protéger efficacement contre ses effets car observer directement le Soleil peut provoquer des lésions de la cornée, douloureuses mais réversibles en quelques jours ainsi que des brûlures rétiniennes pouvant conduire « à une altération définitive de la vue », c'est ce que explique la Direction générale de la Santé française (DGS) dans un communiqué publié en prévention le 17 décembre. En particulier, il est fortement recommandé de mettre des lunettes de protection spéciales bien que des « verres de soudeur » numéro 14, soit « tenus directement à la main, soit montés sur un carton de protection » peuvent tout à fait convenir. Ce produit peut être réemployé et constitue « actuellement la meilleure protection à condition d'être correctement utilisé ».

En revanche, « il convient de mettre en garde contre l'utilisation de moyens de protection de fortune, comme des verres fumés, les films radiologiques ou de simples lunettes de soleil dont la faculté de protection est très insuffisante ». La DGS ajoute qu'il ne faut jamais observer le Soleil avec des instruments d'optique, jumelles ou appareil photographique, qui concentrent vers l'œil les rayons dangereux.

Voir aussi

En 1 et 4, une éclipse lunaire est possible, en 2 et 3, une éclipse solaire.
En 1 et 4, une éclipse lunaire est possible, en 2 et 3, une éclipse solaire.

Sources



  • Page Espace de Wikinews Page « Espace » de Wikinews. L'actualité de l'espace et des lancements.