Un parti politique suisse exige la démission de sa ministre

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Portail d'Eveline Widmer-Schlumpf, ministre suisse.

3 avril 2008. – La direction de l'Union démocratique du centre, le plus important parti politique de Suisse, exige de sa ministre Eveline Widmer-Schlumpf à la fois son départ du parti et sa démission du Conseil fédéral. La section grisonne du parti juge cette demande « inacceptable » alors que le Conseil fédéral a pris connaissance avec « étonnement » de cette « rude » demande.

Le parti nationaliste accuse en effet Eveline Widmer-Schlumpf d'avoir collaboré avec le Parti socialiste suisse pour son élection au Conseil fédéral en octobre 2007, lorsqu'elle avait alors remplacé son chef de parti, Christoph Blocher, qui n'avait pas été réélu. Selon l'UDC, elle aurait fait passer son intérêt personnel avant celui de son propre parti et trompé la direction du parti en leur assurant plusieurs fois qu'elle n'accepterait pas une élection au Conseil fédéral. Pour ces raisons, la ministre avait déjà été exclue du groupe parlementaire UDC au Parlement.

D'après les statuts du parti, la direction fédérale du parti n'est cependant pas habilitée à exclure un membre, compétence exclusive des sections cantonales. La direction a donc demandé, dans le cas où conseillère fédérale ne quitte pas d'elle-même le parti d'ici au 11 avril, à l'UDC grisonne de l'exclure d'ici au 30 avril. Si la section ne se plie pas à cette injonction, elle pourrait encourir des sanctions allant jusqu'à l'exclusion du parti cantonal, ouvrant ainsi la voie à la création d'une nouvelle section, plus attentive aux souhaits de la direction fédérale du parti.

Le gouvernement a réagi dans un communiqué dans lequel il dit avoir pris connaissance avec « étonnement » de la « rude » demande de démission adressée par l'UDC à Eveline Widmer-Schlumpf. Il rappelle dans ce communiqué que la ministre a été démocratiquement élue « dans le cadre d'une procédure démocratique par les Chambres fédérales ».

Sources


  • Page Suisse de Wikinews Page « Suisse » de Wikinews. L'actualité suisse dans le monde.