Un journaliste de la BBC condamné au Tadjikistan puis amnistié

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
BBC Logo - 2.jpg

15 octobre 2011. – Un journaliste du service de la chaîne BBC pour l'Asie centrale, Ourounboï Ousmonov, 60 ans, a été condamné vendredi à 3 ans de prison et aussitôt amnistié dans le nord du Tadjikistan, a annoncé à Douchanbé la Cour Suprême du Tadjikistan.

« M. Ousmonov a été reconnu coupable d'avoir omis de fournir aux autorités des informations sur un crime et a été condamné à trois ans de prison. Mais il a bénéficié d'une amnistie et a été libéré dans la salle du tribunal » a indiqué le porte-parole de la cour. Il profite ainsi d'une loi d'amnistie adoptée lors du 20ème anniversaire de l'indépendance du Tadjikistan.

O. Ousmonov a été arrêté par les organes judiciaires tadjiks le 13 juin dernier. Il était accusé d'entretenir des liens avec le mouvement islamiste Hizb ut-Tahrir, considéré comme une organisation terroriste et interdit au Tadjikistan depuis 2001.

Le parquet avait requis cinq ans de prison contre le journaliste jugé depuis la mi-août, tandis que la défense avait plaidé la relaxe. Le journaliste et son avocat ont l'intention de faire appel du jugement.

L'arrestation d'un reporter de la BBC a provoqué une vive réaction internationale. Les États-Unis, l'OSCE, l'Union européenne, les ONG Amnesty International et Reporter sans frontières, ainsi que d'autres organismes ont réclamé une libération immédiate du journaliste.

L'organisation politique sunnite Hizb ut-Tahrir al-Islami a été créée au milieu du XXe siècle. Elle a lancé un djihad (guerre sainte) contre les gouvernements non islamiques dans le but de créer un califat mondial.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Tadjikistan: un journaliste de la BBC condamné puis amnistié » datée du 14 octobre 2011.

Sources