Un concurrent du iPad développé au Québec

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le président d'Apple, Steve Jobs, présentant le nouveau iPad, le 27 janvier 2010.

13 février 2010. – La compétition est vive dans le marché des tablettes tactiles, et le iPad du géant Apple verra très bientôt un nouveau joueur dans son marché. Celui-ci provient de Rimouski, au Québec. Conçu par le Rimouskois Jean-Baptiste Martinoli, l'ExoPC Slate est, selon son concepteur et plusieurs observateurs, un outil de très loin supérieur techniquement au produit d'Apple, qui vient pourtant de sortir.

Dans un module d'environ 800 grammes, la tablette, issue d'un développement échelonné sur une dizaine d'année, ajoute une caméra web, trois prises USB, une sortie Ethernet, un lecteur de cartes SD ainsi qu'une mémoire de 2GO DDR2 aux caractéristiques de base des concurrents. Les partenaires de cette aventure souhaitent lancer la tablette dès le mois de mars 2010, en la détaillant 649 $ canadiens (environ 599 $ américains ou 549 €).

Les points forts de cette nouvelle tablette tactile proviennent de son aspect multi-tâches qui surpasserait même les possibilités d'autres produits sur le marché, comme le Archos 9 PCTablet, lancé le 22 octobre 2009. Son rare point faible serait sa pile actuelle, d'une autonomie d'à peine 4 heures. Mais des solutions pour corriger ce problème seraient déjà en marche, d'après les promoteurs.

« La communauté technologique est surprise de notre rapidité. Des passionnés l'ont vue. Notre tablette sera au même prix que le iPad, qui est un gros iPhone, alors que le nôtre est un petit ordinateur. On pourra y lire des vidéos, des livres et des journaux en tactile, etc. En branchant une souris, ça devient un véritable PC », explique le président d'ExoPC, Francis Lamontagne, responsable de la structure administrative et du plan d'affaires de la nouvelle petite entreprise. « On a lancé ça parce que les gens qui vont se virer vers le iPad sont généralement ceux de la communauté Apple et on a réalisé qu'il y aurait un grand trou dans le marché pour les utilisateurs de Windows », ajoute-t-il. Le géant Microsoft appuie déjà la petite entreprise rimouskoise et présentera l'ExoPC Slate en Allemagne en mars prochain.

Profitant du boom médiatique suivant le lancement d'Apple, les commandes affluent déjà du monde entier. Après une présentation très courue sur le site américain Engadget, il semble bien qu'un vent de sympathie soit lancé. Prochain défi pour ExoPC : livrer le ExoPC Slate dès les prochaines semaines, à partir de la Chine, où il sera assemblé.

Voir aussi

Sources