Un comité médical créé pour évaluer le risque d'une mine d'uranium à Sept-Îles

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La ville de Sept-Îles est secouée par le débat sur l'exploration et l'exploitation possible d'une mine d'uranium à proximité de la municipalité.

12 décembre 2009. – Le docteur Alain Poirier, directeur national de la santé publique du Québec, a rencontré vendredi dernier la vingtaine de médecins démissionnaires de Sept-Îles, au Canada, pour discuter avec eux de leurs doléances en ce qui a trait au projet d'exploration d'uranium de la compagnie Terra Ventures.

« On s'est entendu qu'il faut examiner tous les stades, et non pas seulement penser si un jour il y a une mine, mais dès maintenant qu'elles sont les problématiques à la population. Donc, le travail a été utile pour s'entendre sur la façon de faire. Donc, on a dit qu'il faut se revoir, rediscuter de travailler ensemble, bien sûr, en incluant des médecins de l'équipe et d'autres partenaires », a déclaré à la fin de la rencontre le Dr. Poirier. Les deux parties se sont entendues pour créer un comité conjoint avec un échéancier serré pour étudier les dangers sur la santé de l'exploitation d'une mine d'uranium au Lac Kachiwiss, à une vingtaine de kilomètres au nord de la capitale de la Côte-Nord.

« Il faut prendre ce dossier au sérieux et tenir compte de la population. Nous voulons prendre une position plus approfondie », a ajouté le Dr. Raynald Cloutier, directeur de la santé publique de la Côte-Nord et président du futur comité de travail. Le Dr. Bruno Imbeault, représentant des médecins démissionnaires a indiqué, de son côté, qu'il se réjouissait que leur message soit enfin entendu mais que leur position ne changerait pas si les actions ne s'enclenchaient pas rapidement.

Rappelons que cette rencontre d'urgence a été provoqué par la menace d'un groupe de 23 médecins de Sept-Îles, qui a annoncé depuis plusieurs semaines leur démission si le gouvernement québécois et la Direction nationale de la santé publique n'imposait pas un moratoire sur l'exploration et l'exploitation d'uranium dans la province. Le débat a maintenant pris une ampleur qui l'amène au niveau de l'actualité provinciale.

Sources



  • Page Canada de Wikinews Page « Canada » de Wikinews. L'actualité canadienne dans le monde.