Un cas de violence dans une école

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

17 décembre 2005. – Un élève de seize ans du lycée d'enseignement professionnel Louis-Blériot à Étampes dans l'Essonne a grièvement blessé une professeur d'arts plastiques de 28 ans de trois coups de couteau. Transportée à l'hôpital d'Étampes, la jeune femme a été opérée en fin de matinée et son agresseur a pris la fuite.

Le ministre de l'Education nationale française, Gilles de Robien s'est rendu sur place dans l'après-midi. Selon la source judiciaire, la mère du lycéen avait été convoquée la veille dans l'établissement. En arrivant en cours, le jeune homme avait fait part de son "énervement" avant de donner trois coups de couteau au ventre de l'enseignante. Le ministre de l'Education nationale a rencontré durant près d'une heure trente, le proviseur, les enseignants et le personnel éducatif du lycée. Le proviseur de ce lycée de 370 élèves a fait part de sa stupéfaction après l'agression en affirmant que l'agresseur présumé était un élève qui ne posait pas de problèmes.

Selon une infirmière scolaire Bretonne, les adolescents d'aujourd'hui dans les lycées et collèges de Zones d'Éducation Prioritaire n'ayant plus ou peu de repères moraux, sont les souffres-douleurs de leurs parents qui sont sans emploi, aujourd'hui, il est logique de voir une explosion de violence, d'autant plus en cette période où l'on est censé célébrer noël.

Liens


    Page
  • Page France de Wikinews « France »
  • de Wikinews.