Un accusé pris avec de la marijuana en cour de justice

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

12 janvier 2006. – Puisqu'il est illégal en Hongrie de faire pousser du cannabis, la cour hongroise a lancé une enquête à la suite de la possession d'un plant de marijuana par un accusé.

Ce lundi, la cour de Budapest avait ordonné à Peter Juhasz, le vice-président de l'association 'Hemp Seed' ou Kendermag, à payer une amende de 338,5$US (70,000 forint) pour avoir consommé de la marijuana. Cette sentence suit une manifestation du groupe activiste 'Hemp Seed' contre une loi condamnant la consommation de drogues douces. Ils se sont en fait dénoncés comme utilisateur de drogue.

Cette association, à but non-lucratif, défend la consommation de drogues douces dans un pays où la possession de cannabis, aussi petite soit-elle, entraîne un emprisonnement de 2 ans. Toutefois, depuis 2003, un séjour de 6 mois en centre de réhabilitation permet une réduction de la peine. Afin de protester contre la pénalisation des drogues douces, M. Juhasz a amené un plant de cannabis à la cour dans le but de montrer qu'un particulier peut produire ses propres plants de cannabis.

Une enquête a été ouverte pour comprendre comment la drogue aura pu pénétrer dans un palais de justice sans être stoppée.

Sources