Un accord a été trouvé pour mettre fin à la grève des scénaristes américains

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Manifestation de la guilde organisée le 9 septembre 2007.

11 février 2008. – La direction de la Writers Guild of America, le syndicat des scénaristes États-Unis d'Amérique, a recommandé dimanche aux membres de l'association d'accepter l'accord négocié avec les producteurs, mettant ainsi fin à plus de trois mois de grève.

Un accord jugé acceptable

Cet accord concerne la répartition des bénéfices sur la diffusion des œuvres sur des supports numériques, tels que sur DVD ou lors d'une diffusion sur Internet, et le versement d'une compensation financière aux scénaristes dans ces cas. Les 12 000 membres du syndicat doivent encore formellement entériner cette décision lors de réunions organisées mardi à New York et Los Angeles avant de reprendre le travail, probablement dès mercredi.

Des deux côté du continent, les responsables du syndicat affirment que cet accord répond à leurs principales revendications et, par là-même, recommandent à leurs membres de l'accepter. Patric Verrone, responsable du syndicat pour la côte ouest, l'a même décrit comme « le meilleur accord que la Guilde ait négocié en 30 ans ».

Plus d'un milliard de dollars de perte

Commencé le 5 novembre 2007, ce conflit est le plus important du secteur depuis des années, empêchant le tournage de dizaines de feuilletons et de films et affectant indirectement d'autres secteurs d'Hollywood. Ce grève aura entraîné des pertes estimées à un milliard de dollars pour l'industrie hollywoodienne mais également pour l'ensemble de l'économie de la région de Los Angeles.

En particulier, cette grève avait provoqué l'annulation de la cérémonie des Golden Globes le 13 janvier 2008, et faisait planer le doute sur la tenue de l'édition 2008 des Oscars, prévue le 24 février.

Sources