Ukraine : pas d'élections anticipées à la Rada

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

14 décembre 2008. – Les législatives anticipées voulues par le président ukrainien Viktor Iouchtchenko n'auront pas lieu, est convaincu le nouveau président de la Rada Vladimir Litvine, élu le 9 décembre dernier à ce poste.

« J'affirme qu'il n'y aura pas de législatives anticipées », a déclaré Vladimir Litvine lors d'une visite dans la région de Tcherkassy (sur le Dniepr, à environ 160 km au sud-est de Kiev), dont les propos sont cités par l'agence ukrainienne d'information UNIAN.

Le parlementaire a fait remarquer qu'il était catégoriquement hostile à l'organisation d'élections anticipées qui, si elles avaient lieu en décembre comme le souhaitait initialement Viktor Iouchtechenko, pourraient être invalidées en raison de la crise.

Vladimir Litvine a été élu le 9 décembre 2008 au poste de président de la Rada suprême (Parlement) en remplacement d'Arseni Yatseniouk, désavoué par une majorité de députés.

Après plusieurs mois de vide coalitionnaire à la Rada, qui a empêché le parlement de travailler normalement, le 9 décembre a vu la création d'une coalition formée par le Bloc Youlia Timochenko[1], le Bloc Litvine et le Bloc proprésidentiel « Notre Ukraine - Autodéfense populaire[2] ». Les parties travaillent actuellement sur texte d'un accord de coalition en vue de sa prochaine signature.

Avant la formation de la coalition, le président Iouchtchenko avait l'intention de dissoudre le parlement et de tenir des élections anticipée d'ici à la fin de l'année en cours, mais la crise financière qui frappé l'Ukraine de plein fouet l'a incité à revenir provisoirement sur son projet. Le président n'a d'ailleurs pas exclu la tenue d'élections en 2009 si aucune coalition n'était formée à la Rada.

La crise financière mondiale s'est traduite en Ukraine par une chute de la valeur des actions des sociétés, par d'immenses difficultés au sein du système bancaire, une hausse du chômage, une baisse des volumes de construction dans le bâtiment. De nombreuses usines et entreprises ont dû stopper leur production en raison de la réduction drastique de la demande de marchandises. D'autre part, le cours de la monnaie nationale (hrivna) est devenu instable.

Le parlement a adopté une législation anticrise prioritaire et examine l'adoption d'autres lois anticrises sectorielles.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Ukraine: pas d'élections anticipées à la Rada (président du parlement) » datée du 13 décembre 2008.
Notes

Sources


  • Page Ukraine de Wikinews Page « Ukraine » de Wikinews. L'actualité ukrainienne dans le monde.