UMP : selon Alain Juppé, rien n'est définitif avant le 14 janvier

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wikinews France regional with colours.svg
Voir aussi


Wikipédia

19 novembre 2006. – L'ancien Premier ministre français Alain Juppé et actuel maire de Bordeaux a indiqué ce soir, lors du journal de Béatrice Schönberg sur France 2, que la désignation du candidat de l'UMP[1] à la mi-janvier reste ouverte, tout en précisant que « cela dit, il est évident qu'aujourd'hui il y a des candidats à la candidature qui ont déjà une très grande longueur d'avance ».

Il a également indiqué vouloir respecter le calendrier de travail établi par le parti présidentiel, rappelant qu'« entre le 14 janvier et le 22 avril[2], il va y avoir plus de trois mois. C'est extrêmement long. Ça donne vraiment le temps de faire une vraie campagne, c'est-à-dire la campagne entre les vrais candidats ».

L'éventualité d'un autre candidat UMP à l'Élysée est perçue, pour Alain Juppé, comme « une grave erreur et ce serait sans doute un risque de défaite que personne ne doit prendre ». Il a également ajouté qu'« il fera tout [son] possible pour que l'on respecte la règle du jeu et que nous nous retrouvions ensemble derrière le candidat de notre famille ».

Notes

Source



  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.