UE : les sanctions contre la Turquie sont insuffisantes selon Chypre

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte de la Turquie FR.png

30 novembre 2006. – La recommandation faite mercredi par l'UE de suspendre partiellement les négociations avec la Turquie, sanction prise en raison du refus d'Ankara d'autoriser à Chypre l'accès à ses ports et aéroports, est aux yeux de Chypre, état-membre de l'UE depuis 2004, insuffisante a indiqué son président Tassos Papadopoulos : « Nous ne sommes pas satisfaits. Nous estimons que cela ne met aucune pression sur la Turquie pour qu'elle respecte ses obligations ». Cette recommandation a été effectuée après l'échec de la présidence finlandaise dans le règlement du différent commercial impliquant la Turquie et sa voisine Chypre et concernant l'accès des ports et aéroports turcs aux navires et avions chypriotes. Cette position est contraire au protocole d'Ankara par lequel la Turquie s'était engagée à étendre avant la fin de l'année le bénéfice de l'union douanière : elle exige en échange que cesse l'isolement économique de la République turque de Chypre du Nord, créée après l'invasion turque de l'île en 1974 et reconnue uniquement par Ankara.

Sources