Typhon Haiyan : le bilan des victimes s'alourdit

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wikinews-logo.png

Pour les articles traitants du même sujet, voir Catégorie:Typhon Haiyan de 2013.


Page actualisée Page actualisée : 19 novembre 2013 — « Typhon Haiyan : aggravation de la crise aux Philippines »

12 novembre 2013. – Le puissant typhon Haiyan qui a ravagé les Philippines aurait tué plus de 10 000 personnes dans une seule et même ville selon le recensement des Nations unies.

L'ONU s'attend à un bilan total plus lourd car celui-ci ne porte que sur les pertes comptabilisées à Tacloban, une ville de 220 000 habitants. « Personne n'a encore une idée de l'ampleur de ce typhon. Il y a des corps en décomposition partout », a souligné Bernard Kerblat, représentant du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

Des vagues monstrueuses ont été générées par les vents qui ont dépassé les 300 km/h. Ces vagues ont submergé des villes entières, notamment sur les îles de Leyte et de Samar où 70 % à 80 % des constructions et bâtiments ont été détruits.

Le chaos s’installe[modifier | modifier le wikicode]

Privés d'eau, de nourriture, de secours et de médicaments, plusieurs sinistrés, qui n'ont pas encore été rejoints par les secours, se livrent au pillage par désespoir ou opportunisme. D'autres survivants affamés et traumatisés errent dans les rues des villes jonchées de débris et de corps en décompositions.

Benigno Aquino, le président philippin, envisage d'imposer la loi martiale ou l'état d'urgence pour éviter le chaos. Il a également annoncé le déploiement de forces militaires à Tacloban.

Aide humanitaire[modifier | modifier le wikicode]

Soldats américains qui aident des ressortissants philippins à l'arrière d'un KC-130J Super Hercules à la base aérienne de Vilamor à Manille

Une trentaine de pays se mobilisent pour prêter main-forte aux autorités philippines, débordées par l'ampleur de la catastrophe. Principalement le déploiement de mesures d'aide financière et logistique. Les États-Unis ont envoyé plusieurs navires ainsi que le porte-avions George Washington, qui transporte 5 000 marins et plus de 80 aéronefs, mais les secours progressent difficilement dans les zones dévastées par le typhon car elles sont entravées par la destruction de nombreux ponts et d'aéroports et par des routes inondées et jonchées de débris.

40 tonnes de biscuits énergétiques devrait être envoyées en avion par le Programme alimentaire mondial (PAM) pour nourrir environ 120 000 personnes pour une journée, ainsi que des fournitures d'urgence et des équipements de télécommunication.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 12 novembre 2013

Jour suivant avant