Turquie : grande manifestation contre les ambitions d'Erdogan

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Recep Tayyip Erdoğan

15 avril 2007. – Samedi 14 avril a eu lieu dans la capitale de la Turquie, Ankara, une gigantesque manifestation contre une éventuelle candidature du Premier ministre actuel, Recep Tayyip Erdoğan, à la présidence de la République turque. Issu de la mouvance islamiste, et plus particulièrement du Parti de la justice et du développement (AKP) actuellement au pouvoir, et bien que se définissant aujourd'hui comme un démocrate conservateur, sa possible candidature a suscité la mobilisation de plusieurs dizaines de milliers de Turcs[1] pour la défense de la laïcité dans le pays au cours d'une « Marche pour la République ».
De nombreuses banderoles, ainsi que des drapeaux turcs, ont été brandis par la foule, sur lesquelles ont pouvait lire « la démocratie ne signifie pas qu'il faut tolérer la réaction (islamiste) » ou encore « Çankaya (le siège de la présidence) ne deviendra pas la maison des cheikhs et des confréries (religieuses) ». En effet, le Président de la République est élu par le Parlement pour un mandat unique de sept ans, et les islamistes détiennent la majorité au parlement. Si un candidat islamiste était élu à la tête du pays, de nombreux Turcs craignent que les islamistes n'aient ainsi les mains libres pour appliquer leur programme dans ce pays à 99% musulman mais attaché à la laïcité, dont le plus fort soutien reste l'armée[2]. Le dépôt des candidatures débute lundi pour s'achever le 25 avril à minuit.

Notes

Sources