Troubles en Guinée : pas d'évacuation prévue

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

13 février 2007. – Bien que l'état de siège soit en vigueur en Guinée depuis lundi soir, il n'a pas été prévu d'évacuer les quelques 3000 ressortissants français actuellement en Guinée (dont 2700 à Conakry).

Après que le pays eût vécu trois jours de manifestations hostiles au pouvoir en place, à la suite de la nomination au poste de Premier ministre d'Eugène Camara, le chef de l'état Lansana Conté a ordonné un couvre-feu de 20 heures sur 24 sur l'ensemble du territoire, jusqu'au 23 février.

L'ambassade de France à Conakry étudie avec les autorités guinéennes les conditions de rotation d'Air France, dans l'hypothèse où des ressortissants décideraient de regagner la France.

Sources